Academic Commons

Articles

Le point de vue de l’indigène ou Comment on écrit l’histoire de la littérature

Debaene, Vincent

"The final goal of which an ethnographer should never lose sight [. . .] is, briefly, to grasp the native's point of view, his relation to life, to realize his vision of his world." C'est ainsi que, dans un passage célèbre de l'introduction aux Argonautes du Pacifique occidental, Bronislaw Malinowski définit le travail de l'ethnographe. L'analogie est tentante : en nous attachant à l'histoire de la littérature telle qu'elle est racontée par les écrivains eux-mêmes, nous procédons en somme comme des ethnographes soucieux de reconstituer la vision du monde des indigènes - leur rapport à la vie, leur vision de leur monde et donc aussi, leur rapport au passé. Venus du monde savant, du pays de l'université et des bibliothèques, nous cherchons à comprendre la façon dont ces étranges autochtones, les écrivains, racontent leur histoire et celle de ce pays de Littérature qu'ils habitent.

Files

  • thumnail for Debaene.RomanicReview.2009.pdf Debaene.RomanicReview.2009.pdf application/pdf 625 KB Download File

Also Published In

Title
Romanic Review

More About This Work

Academic Units
French and Romance Philology
Publisher
Dept. of French and Romance Philology of Columbia University
Published Here
May 9, 2014
Academic Commons provides global access to research and scholarship produced at Columbia University, Barnard College, Teachers College, Union Theological Seminary and Jewish Theological Seminary. Academic Commons is managed by the Columbia University Libraries.