Academic Commons

Articles

"Etudier des états de conscience", la réinvention du terrain par l’ethnologie (1925-1939)

Debaene, Vincent

Le but de cette étude est de comprendre et d’évaluer le tournant que connaît l’ethnologie française au cours des années 1925-1939. On peut schématiquement opposer deux lectures de l’histoire de la discipline. La première, la plus ancienne, est discontinuiste ; c’est celle des pères fondateurs, et elle prévalut longtemps: la naissance du savoir anthropologique coïnciderait avec la naissance institutionnelle de l’ethnologie. En 1925 est créé l’Institut d’ethnologie de l’Université de Paris par Lucien Lévy-Bruhl, Marcel Mauss et Paul Rivet. Sous l’impulsion particulièrement des deux derniers est formée la première génération d’ethnographes professionnels. À la différence de leurs maîtres qui n’ont pas mené d’enquêtes ethnographiques, ces derniers non seulement connaîtront l’expérience de terrain, mais commenceront par elle, et ils feront paraître, à leur retour, les résultats de leurs recherches dans des publications spécialisées qui, pour la plupart, viennent d’être créées telles que la collection des 'Travaux et Mémoires de l’Institut d’ethnologie' inaugurée en 1926, ou le Journal de la Société des africanistes dont le premier numéro date de 1931. Ce processus de fondation se poursuit et s’achève avec la réorganisation du Musée d’ethnographie du Trocadéro (1929-1930), avant que celui-ci ne soit démoli pour laisser place au Musée de l’homme ouvert fin 1937 et inauguré en juin 1938.

Subjects

Files

Also Published In

Title
L’Homme. Revue française d’anthropologie

More About This Work

Academic Units
French and Romance Philology
Publisher
Editions de l’E.H.E.S.S.
Published Here
May 9, 2014
Academic Commons provides global access to research and scholarship produced at Columbia University, Barnard College, Teachers College, Union Theological Seminary and Jewish Theological Seminary. Academic Commons is managed by the Columbia University Libraries.