Home

Évaluation des besoins et des coûts de réalisation des OMD en matière d'eau potable et d'assainissement dans la ville de Ségou

Abdoulaye Sidibé

Title:
Évaluation des besoins et des coûts de réalisation des OMD en matière d'eau potable et d'assainissement dans la ville de Ségou
Author(s):
Sidibé, Abdoulaye
Date:
Type:
Working papers
Department:
Millennium Cities Initiative
Permanent URL:
Series:
MCI Social Sector Working Paper Series
Part Number:
2011
Abstract:
La ville de Ségou, située au centre-sud du Mali, est la troisième ville la plus peuplée au pays. Bien que la ville soit située sur la rive droite du fleuve Niger (troisième plus grand fleuve du continent africain), plus de la moitié de sa population n'a pas accès à un point d'eau amélioré. En dépit de l'implication de la population locale et de la volonté politique des autorités municipales, les problèmes liés à l'assainissement persistent. En effet, les déchets liquides et solides sont mal gérés et polluent la ville créant des conditions d'hygiène inadéquates qui causent la prolifération de plusieurs pandémies telles que la diarrhée, le paludisme ou la fièvre typhoïde. L'Objectif du millénaire 7C vise à réduire de moitié d'ici 2015 le pourcentage de la population n'ayant pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à des services d'assainissement de base. Au Mali, cet objectif est plus ambitieux, car il mise sur un taux d'accès en eau potable de 74,7 pour cent. Même si l'accès à l'eau potable est limité, plus de la moitié des populations de la ville de Ségou utilisent des latrines améliorées à l'intérieur de leurs concessions, ce qui est encourageant pour l'atteinte de cet objectif en matière d'assainissement. Cependant, les problèmes de gestion des déches solides et liquides ainsi que l'évolution de la population (les projections démographiques annoncent un accroissement de 14 pour cent d'ici 2015) nécessitent de poursuivre les efforts afin d'atteindre cet objectif. Les défis au niveau de l'approvisionnement en eau potable découlent principalement de l'insuffisance et de la vétusté de l'équipement de distribution et d'épuration des eaux et la faible capacité de la station de traitement. Pour les ménages défavorisés n'ayant pas de branchement à l'intérieur de leur concession, le coût de l'approvisionnement auprès des bornes-fontaines ou des vendeurs d'eau est élevé. Dans le domaine de l'assainissement, les normes sanitaires de construction non respectées ainsi que les fosses septiques non règlementaires ou abandonnées causent la pollution de la nappe phréatique et la contamination des sols. La gestion des déchets liquides et des eaux pluviales pourrait être améliorée. Les eaux usées industrielles, artisanales et domestiques sont majoritairement déchargées dans le fleuve ou sur les voies publiques. Les déchets solides s'accumulent présentement dans les dépôts de transit et anarchiques et les autorités municipales n'ont pas assez de moyens pour les évacuer. Pour l'instant, il n'y a pas de décharge finale aménagée, mais les autorités des communes qui constituent la ville de Ségou ainsi que celle de la commune rurale voisine de Sakoïba se sont accordées pour construire une décharge finale pour les déchets solides sur le territoire de la commune de Sakoïba. Dans le cadre de la gestion des déchets biomédicaux, une grande partie des déchets triés sont incinérés. Toutefois, une grande proportion de ces déchets n'est pas triée. Les structures de santé doivent améliorer leur tri afin que tous les déchets biomédicaux soient incinérés. Cette évaluation des besoins et des coûts indique qu'afin de réaliser l'Objectif du millénaire 7C en matière d'eau et d'assainissement, la ville de Ségou1 doit mobiliser près de 34 millions de dollars américains (14 806 943 141 francs CFA)2 entre 2011 et 2015, soit 6,7 millions (environ 3 milliards de francs CFA) par année et un coût de $37 (16 252 de francs CFA) par habitant. Ce rapport est organisé en six grandes sections. La structure de la recherche introduit le rapport, suivie d'une présentation de Ségou Urbaine. La troisième section analyse le secteur de l'eau et de l'assainissement tandis que la quatrième évalue les besoins prioritaires de la ville dans le domaine de l'assainissement. Les défis à l'atteinte de l'objectif 7C sont présentés dans la section cinq qui inclue l'évaluation des coûts suivie par la conclusion et des recommandations.
Subject(s):
African studies
Area planning and development
Public health
Item views:
151
Metadata:
text | xml

In Partnership with the Center for Digital Research and Scholarship at Columbia University Libraries/Information Services | Terms of Use